ASSOCIATION des SECOURISTES de la PROTECTION CIVILE

de

RUEIL-MALMAISON





PAGE D'ACCUEIL

PRESENTATION
  Fonctionnement
  Historique
  Projet

ACTIVITE
  Postes de Secours
  Logistique
  Action humanitaire
  Promotion








































































































































































LIENS
          
   
Deux secouristes de l'association en formation BNMPS
   






Deux secouristes de l'association ont suivi la formation BNMPS (Brevet National de Moniteur de Premiers Secours) du 26/10/02 au 3/11/02 avec examen le 7/12/02 :

Durant cette formation, nous apprenons à commenter et justifier les gestes à effectuer pour chaque détresse de la victime. Chacun notre tour, nous passons devant le reste du groupe et l'instructeur pour présenter un module de l'AFPS (Attestation de Formation aux Premiers Secours). Pour réaliser tous ces gestes nous avons un référentiel technique et pédagogique qu'il faut connaître et maîtriser parfaitement. " Il est tout petit nous " dit l'instructeur " il ne fait que 200 pages ".



Quelques exemples de ces modules :

      
      
      
      
       La victime s'étouffe        La victime se plaint
après une chute
       La Réanimation
Cardio-Pulmonaire
      


Chaque démonstration est agrémentée d'outil pédagogique afin de faciliter la compréhension des gestes par les élèves. Les outils pédagogiques peuvent être une bouteille d'eau, une perfusion modifiée, … bref tout ce qui peut servir à faire comprendre les gestes, expliquer pourquoi on les fait et illustrer les situations de détresse.

      
      

Présentation du module RT6 ( la réanimation pulmonaire ) avec une perfusion, simulant la circulation sanguine, permettant d'expliquer à quoi sert le cœur, et surtout le massage cardiaque, et pourquoi doit t'on le réaliser sur un plan dur? Et oui, un plan dur !
      


Toutes les démonstrations se font sous les yeux attentifs des autres candidats au BNMPS et de l'instructeur. Attention au débriefing !!!!

      
      
      
      


Cela permet au candidat en train de présenter le module, de pouvoir entendre différents avis et ainsi améliorer ces futures présentations, mais aussi de savoir quelles-sont les erreurs à éviter et trouver des idées pour expliquer à notre tour les gestes qui sauvent.

Après chaque passage, l'instructeur, comme les spectateurs, indiquent les points forts mais…..ne se privent pas de faire remarquer tout ce qui ne vas pas : les points à améliorer ! On nous remontre certains gestes,la manière de ce placer face au public, …

      
      
      
      
      
L'instructeur prend des notes, hou lala !
      
Parle de ce qui va ou ne vas pas
      
Et nous montre le bon geste
      


Bien sûr, nous ne sommes pas au bagne, et de temps en temps, on se prend une petite pause autour d'un café. Cette pause café permet de décompresser un peu et d'extérioriser nos angoisses, nos paniques et de discuter d'autre chose que de secourisme …quoique… !

      
      
      
      
      
      
Où est Mickaël ? Et oui, il est spécialiste du renversement de café !!!!
      


Une fois le café terminé c'est reparti pour de nouvelles présentations.Pas de répit ! Il faut le connaître par cœur ce référentiel qui s'appelle le GNRAFPS (Guide National de Référence pour l'Attestation de Formation au Premier Secours).

      
      
      
      
La victime présente une plaie au thorax. La victime ne va pas bien que faire !!!!!!
      
La victime est inconsciente et respire. Vite en PLS mais toujours en expliquant tous ces gestes.
      


De temps en temps, nous effectuons un cas concret : C'est mettre en situation réelle un sauveteur face à une victime. Pour cela on isole le sauveteur, pendant que l'on prépare la victime et la situation.

      
      
      
      
      
Le sauveteur est isolé
      
Le sauveteur et le témoin face à la victime
      
Le sauveteur effectuant les gestes adéquates (?) sous l'œil du moniteur
      


Une fois, le cas concret effectué, nous discutons tous ensemble pour voir si les objectifs ont été atteints, que les gestes n'ont pas été dangereux et sont adaptés à la situation de détresse de la victime.

Ceci représente une journée de formation. Chaque futur moniteur passe sur tous les modules, soit une dizaine de fois chacun.

Les futurs moniteurs jouent également le rôle des victimes, c'est une formation qui est très intéressante, mais fatigante.
      
      
      
      
L'instructeur en victime.
Enfin on va pouvoir se venger… finalement, non !
l'exam. N'est pas passé…
      
Un petit coup de pompe général.
Dur Dur d'être étudiant !!!!!
      
      
      
      
      
Exemple de maquillage (une brûlure)
      

      
Une fois le stage terminé, le 3 novembre 2002, tout le monde ou presque était décourager, fatiguer ; mais toujours avec la bonne humeur, comme le montre cette photo où même la " victime " ne peut s'empêcher de rigoler.
      
      


Nous ne connaissions plus que quelques mots qui se résumaient à : " GNR, Pourquoi, Comment ". Certains étaient tellement marqués par ces mots qu'ils ne pouvaient pas s'empêcher de demander " pourquoi je marche et comment je marche et au fait existe t'il un GNR pour chaque geste de la vie ? " La réponse est NON bien sur !!! Alors désespoir……

Ce stage s'est déroulé du 26 octobre au 3 novembre 2002, une séance de révisions a eut lieu le 25 novembre 2002 pour rectifier les petites erreurs et dérives s'étant installées depuis la fin du stage mais aussi pour apporter des précisions.

Et maintenant reste l'examen qui s'est déroulé le 7 décembre 2002. Et oui examen devant 5 personnes dont un médecin et 4 instructeurs. Donc pas le droit à l'erreur. Après xx heures d'examen, d'angoisse et d'attente voici le résultat tant attendu.

Nous tenons à remercier Jean Alix notre instructeur mais aussi Bernard qui nous ont supporté dans tous les sens du terme et apporté toutes ces connaissances. Nous remercions également tous les participants qui venaient de tout horizon dont deux courageux de la Mayenne. Merci aussi à nos sociétés et association qui nous ont permis de suivre cette formation.



Sébastien & Mickaël
ASPCRM


L'ASPCRM
Félicite les nouveaux moniteurs :

Sebastien et Mickael Association de Rueil-Malmaison (ADPC 92)
Pierre Yves et Michèle Association de Bourg la Reine (ADPC 92)
Patricia Association de Levallois-Perret (ADPC 92)
Christine Association de Suresnes (ADPC 92)
Malorie et Anne (ADPC 53)
José (ADPC 94)

Et remercie :
Jean Alix (instructeur) et Bernard

          






FORMATION
  Recyclage
  A.F.P.S.
  A.F.C.P.S.A.M.
  C.F.A.P.S.E.
  En Entreprise
  ou Association

DEVENIR EQUIPIER






LIVRE D'OR





































































































































































25 Av. du Président Pompidou 92500 RUEIL-MALMAISON         01-47-49-73-04          01-47-08-20-47


Président : Christian LECONTE mail : autorite.rueil@aspcrm.org
Opérations : Olivier LECONTE mail : rol.rueil@aspcrm.org
Logistique : Daniel CHASLARD mail : log.rueil@aspcrm.org
Enseignement : Guillaume JAFFRE mail : format.rueil@aspcrm.org
Webmaster : Vincent EGURBIDE mail : webmaster@aspcrm.org


**Copyright © 2001 Association des Secouristes de la Protection Civile de Rueil-Malmaison**